Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

CHAPELLE SAINT-GUENOLE DE BREST

Publié par Sean O'Reil

CHAPELLE SAINT-GUENOLE DE BREST
Rive gauche de la Penfeld, à Brest - en bordure de la rivière à hauteur du rond-point donnant sur la rue de Fougères.

Ruines d’une très ancienne chapelle consacrée à Saint-Guénolé, réputé fondateur de l’abbaye de Landévennec (mort en 504 ou 532), qui était située non loin du lieu-dit « Quizac ». Ce dernier toponyme « atteste très probablement l’existence d’un domaine agricole gallo-romain » (P. Galliou. Histoire de Brest, Gisserot, 2007, 15-16) et la chapelle avait probablement été élevée sur les ruines d’un sanctuaire indigène. Cet édifice aujourd’hui ruiné possédait une source miraculeuse où la statue du saint, dotée d’une cheville en bois régulièrement remplacée..., attirait en pèlerinage les femmes infertiles qui se vouaient à Saint Guénolé, connu comme un saint « phallique » objet d’un culte priapique.

Sur ce culte brestois oublié, voici ce qu’en dit Cambry en 1794-1795 : « c’est au fond de cette rivière qu’existait le fameux Saint-Guignolet [Guénolé], et cette cheville éternelle, si favorable à la fécondité. Puisque la religion catholique a fait des saints de tous les dieux du paganisme, Priape pouvait-il être oublié ? Le bois de cette cheville râpée était avalé par les femmes infécondes ; elles concevaient au bout de quelques tems » (Cambry. Voyage dans le Finistère, [1798], II, 150). Jacques-Antoine Dulaure précise que la chapelle fut fermée en 1740 (Dulaure. Des divinités génératrices, ou du culte du phallus…, Paris, 1805. Cité par Cambry). Toscer dans son Finistère Pittoresque, Brest, 1908, I, 106, représente, au milieu du XIXe siècle, une chapelle déjà ruinée.

A défaut de la description de Toscer, je vous propose celle de Louis Le Guennec (Finistère Monumental, tII, p. 94-95) : "Cet édifice [ca1917] offre à l'ouest une porte basse en accolade, au nord une fenêtre gothique et dans le pignon sud, ajouré d'une ouverture rectangulaire, une petite rosace en quatre-feuilles d'un gracieux aspect. Dans la chapelle même, sourd un mince filet d'eau qui passe sous le pignon sud et débouche dans une fontaine extérieure, pour alimenter ensuite un lavoir placé devant la chapelle."

Le Guennec (ca1917) Ruines de la chapelle Saint-Guénolé. En arrière, la Penfeld et son stockage des bois de la marine.

Le Guennec (ca1917) Ruines de la chapelle Saint-Guénolé. En arrière, la Penfeld et son stockage des bois de la marine.

En juin 1979 René Sanquer, directeur de la circonscription des Antiquités Historiques de Bretagne à Brest s’inquiétait auprès de l’Agence d’urbanisme de la communauté urbaine de Brest (Arch. mun. Brest, 32W B1) de l’avenir du monument qu’il décrivait comme « le plus ancien qui nous soit resté du passé de Brest, le plus attachant par ses origines celtiques et la légende qui s’y attache. » Il se faisait également l’écho d’un article publié dans le bulletin de la société archéologique du Finistère (1977, CV, p. 89, note 31) qui relatait que les ruines de la chapelle avaient été rasées par des engins municipaux « dans des conditions qu’on ne peut qualifier que d’aberrantes et de lamentables » alors qu’une demande de classement avait été déposée. Le maire de Brest, via l’AUCUBE s’empressait de le rassurer, en dépit de l'arasement des pignons - encore visibles en 1917 (voir la gravure de Le Guennec) - par ses services et lui assurait que la mise en valeur des ruines serait intégrée dans le cadre du Plan vert de l’agglomération brestoise d'aménagement des rives de la Penfeld (cf. vue extraite du projet AUCUBE, 1979, infra). Projet qui ne fut pas entièrement suivi d’effet comme on peut le constater en comparant les vues. Raser le Patrimoine est vraiment une sale habitude bien ancrée... Aussi restons vigilants !

Pour en savoir plus : Mémoire de Lambézellec, n° 22, 2000, p. 21-22.

mise à jour : 1er octobre 2015
Projet (1979) d'aménagement des rives de Penfeld non suivi d'effet... les pignons ayant été récemment abattus

Projet (1979) d'aménagement des rives de Penfeld non suivi d'effet... les pignons ayant été récemment abattus

CLIN D'OEIL 2015  : Saint Guénolé, saint "phallique" objet d'un culte priapique... à Brest trônant dans la vallée des Saints... Vous avez dit : symbole phallique, culte priapique...

CLIN D'OEIL 2015 : Saint Guénolé, saint "phallique" objet d'un culte priapique... à Brest trônant dans la vallée des Saints... Vous avez dit : symbole phallique, culte priapique...