Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HERBAGES BRESTOIS ET FORTIFS...

Publié le par Sean O'Reil

Un lieu de promenade... qui pouvait rapporter de l'argent...
Un lieu de promenade... qui pouvait rapporter de l'argent...
Lettre d’ [Antoine de] Sartine [1729-1801], secrétaire d’Etat à la Marine [1774-1780] adressée à l’intendant de la Marine du port de Brest, datée de Marly le 17 mai 1779

« M. le comte d’Orvilliers m’a remis, Monsieur, avant son départ d’ici, un Mémoire relatif à une convention qu’il lui paroit nécessaire de conclure avec le particulier qui a pris à la ferme les herbages qui croissent sur les remparts de la ville de Brest, afin qu’il soit permis indistinctement à toutes personnes de pouvoir se promener dans cette partie. Comme il ne s’agit que d’une somme annuelle de 400 liv. que demande ce fermier, j’approuve que vous traitiez avec lui, afin de rendre aux habitants de la ville, et particulièrement aux Marins, une promenade qui fait une partie de leur agrément. J’ai l’honneur d’être très parfaitement, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur. SARTINE.

Enregistré au contrôle de la Marine à Brest, le 7 juin 1779».

Source : Service historique de la défense, département Marine, Brest, Correspondance arrivée de l’intendant du port, M. Arnaud de la Porte, 1E 201, 1779, p. 567.

Commenter cet article